c'est quoi l'économie circulaire

Si pour toi l’économie circulaire c’est ce qu’on retrouve dans le Publisac chaque semaine, je t’invite à continuer ta lecture, tu ne seras pas déçu de ce que tu vas apprendre.

Définition de l’économie circulaire

Deux organismes, Recyc-Québec et l’Institut de l’environnement et de l’économie circulaire se sont penchés sur définition que devrait avoir l’économie circulaire au Québec.

La voici :

« Système de production, d’échange et de consommation visant à optimiser l’utilisation des ressources à toutes les étapes du cycle de vie d’un bien ou d’un service, dans une logique circulaire, tout en réduisant l’empreinte environnementale et en contribuant au bien-être des individus et des collectivités ».

Institut EDDEC et Recyc-Québec
Le modèle de l’économie circulaire

Pour faire simple, je résumerai ça par un ensemble de moyens comme l’écoconception, la réutilisation, la réparation, la location, l’emprunt, la consommation responsable, l’achat usagé afin de réduire au maximum l’exploitation de ressources naturelles.

L’économie linéaire, un modèle archaïque

Pour créer de la richesse et stimuler l’économie, l’homme fabrique toujours plus de produits dans le but de les vendre et faire un profit. L’industrialisation du début du 19ie siècle a multiplié la vitesse de cette production mais les ventes n’ont pas automatiquement suivi et elles ont donc eu besoin de la publicité pour se faire connaitre du grand public.

L’économie linéaire

À l’opposé de l’économie circulaire, cette façon linéaire de produire toujours plus en extrayant nos ressources naturelles pour les transformer en produits avant de les envoyer par bateaux et camions dans les magasins pour que nous, consommateurs, les achetions et les utilisions jusqu’à ce qu’ils se brisent et que nous les jetions n’est absolument pas pérenne dans un monde aux limites de régénération naturelle de Dame nature.

La base de l’économie circulaire

Si l’économie circulaire s’impose comme modèle d’avenir afin de préserver notre environnement tout en contribuant positivement à notre économie c’est, entre autres, grâce à l’avancer de la technologie qui a permis la naissance de l’économie de fonction et celle de partage via des applications mobiles.

L’écoconception reste la première étape pour réussir la transition circulaire. Un produit pensé pour être réparable, ou recyclable à la base réduit significativement notre dépendance aux ressources naturelles.

De plus, cette approche plus responsable permet de créer des emplois de réparateurs et de recycleurs plus spécialisés qui contribueront à faire tourner la roue de l’économie circulaire.

On est bien loin du Publisac qu’on nous impose à chaque semaine et qu’on met au recyclage sans même l’ouvrir tu ne trouves pas?

Institut EDDEC: http://instituteddec.org/themes/economie-circulaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *